Economie de la Zambie

 Monnaie : le kwacha (ZMK).
PNB (1998) : 3,2 milliards de $.
PNB/habitant : 330 $.
Budget (1997) : recettes, 1 489 milliards de ZMK ; dépenses, 1 427 milliards.
L 'inflation s'est stabilisée, mais dépasse encore 15 % en 1997.
Dette extérieure (1997) : 6,76 milliards de $.
Importations (1998) :1,1 milliard de $.
Exportations (1998) : 905 millions de $ (90 % de cuivre et de cobalt).
Grand programme de privatisations à l'aube du troisième millénaire, en particulier dans les mines de cuivre.
Agriculture et forêt : 16 % du PIB en 1998.
Productions (1998) : canne à sucre, 1,65 million de t. . ; manioc, 817 000 t. ; maïs, 650 000 t. ; blé, 70 000 t. ; millet, 62 000 t. ; légumes frais, 205 000 t. ; fruits frais, 92 000 t. ;
arachides, 57 000 t. ; coton 30 000 t. ; tabac, 9 700 t. ; café, 1 700 t. .
Bois (1997) : 606 000 m3.
Cheptel (1998) : bovins, 3,1 millions ; caprins, 600 000 ; porcins, 285 000 ; ovins, 65 000. Pêche : 66 000 t. de poissons d'eau douce.
Mines et industries : 30 % du PIB en 1998.
Une des régions du monde les plus riches en minerais métalliques, mais faible exploitation; réserves minières : cuivre, plomb, zinc, cobalt, argent, or, pierres précieuses, charbon. Productions (1997) : 340 000 t. de cuivre (10ème rang mondial ; le pays était le 5ème producteur en 1991 avec plus de 420 000 t. ), 6 100 t. de cobalt, 6,9 t. d'argent, environ
400 000 t. de charbon, pierres précieuses.
Industries agroalimentaires (195 000 t. de sucre, 2 800 t. d'huile d'arachide et 2 700 t. d'huile de coton en 1998, boissons), textiles, chimiques et pharmaceutiques, produits métalliques, construction mécanique, cimenterie, cigarettes ; raffinage de pétrole à Ndola (capacité de plus de 1 million de tonnes).
Électricité (1996) : 7,84 milliards de kwh fournis par le barrage sur la Kafue et celui de Kariba, exploité en commun avec le Zimbabwe.
Tourisme : 382 000 touristes ou visiteurs étrangers ont dépensé 90 millions de $ de devises en 1998 ; nombreux parcs nationaux.
Communications :
- Compagnie nationale Zambia Airways.
- Aéroports internationaux de Lusaka et Ndola, et une dizaine d'aéroports secondaires.
- 2 200 km de chemin de fer.
- 39 700 km de routes, dont 7 000 recouverts.