Circuits et Séjours dans le Sud de la Tanzanie

Tanzanie

Le Circuit Sud - une vie sauvage fabuleuse aux portes de la capitale.  Le parc national de Mikumi - la vie sauvage à profusion

Encastré entre les monts Uluguru au nord et les monts Lumango au sud-est, à une très courte distance par avion de Dar es-Salaam, Mikumi offre plus de 3 000 km² de territoire où vivent 300 espèces d'oiseaux, en grande partie eurasiens. Vous pourrez aussi y observer des buffles, des girafes, des zèbres, des lions, des léopards, des antilopes, des hippopotames et des crocodiles. Mikumi est par ailleurs un important centre d'étude des primates, dont le babouin jaune. Le parc est situé à 330 km de Dar es-Salaam le long de l'autoroute vers la Zambie.

La réserve de Selous - la dimension d'un pays

Selous, la plus grande réserve d'Afrique, couvre 55000 km² (une superficie qui dépasse celle de la Suisse).
Outre qu'elle est l'habitat privilégié du rhinocéros noir, elle abrite une importante vie sauvage et une grande diversité d'oiseaux.
Dans cette nature puissante, le fleuve Rufiji et ses affluents est incontestablement l'une des voies d'eaux les plus captivantes d'Afrique.
Des crocodiles démesurés se chauffent au soleil sur des bancs de sable.

Des troupeaux d'éléphants et de buffles assoiffés se massent sur les rives bordées de cocotiers et, au milieu du fleuve, des groupes d'hippopotames se vautrent dans les eaux boueuses. Ici aussi, les oiseaux aquatiques foisonnent.

Tanzanie

Dans la brousse, on aperçoit parfois des léopards ou des guépards et avec un peu de chance, vous pourrez entrevoir des lycaons - 25% de la population du continent y réside.
Le large éventail d'activités que vous offre Selous est sans conteste l'un de ses points forts. Naviguez sur le grand fleuve en bateau à moteur et vous le verrez comme le voient les hippopotames.
Et si vous partez à pied dans la réserve, accompagné d'un guide armé, vous croiserez certainement des individus de l'espèce "pachyderme".
Depuis sa source dans les hautes terres, le fleuve Rufiji traverse quelque 250 km de réserve jusqu'au delta, où il se jette dans l'Océan Indien. Abritant une multitude d'oiseaux, le Delta est aussi un écosystème d'eau douce et d'eau de mer.

Le parc national des Monts Udzungwa - le cœur des "Galapagos de l'Afrique"

L'un des parcs nationaux les plus récents de Tanzanie, Udzungwa doit sa réputation à sa dizaine d'espèces de primates dont le rare colobe rouge d'lringa, le cercocèbe à crête, le mangabey ainsi que l'éléphant géant et un grand nombre d'oiseaux typiques de l'endroit. Tout comme les Usambara dans le nord, l'isolement relatif des Udzungwa ainsi qu'un climat constant depuis des millions d'années a donné naissance à des espèces endémiques, ce qui leur vaut le surnom de Galapagos. Cet isolement explique aussi pourquoi la recherche n'a commencé à se développer qu'à partir des années 1990. Malgré une grande variation d'altitude (de 200 à 2 500 m) la couverture forestière est presque homogène, constituant l'un des biotopes les plus diversifiés au monde. Un atout supplémentaire pour ceux qui veulent s'y aventurer.

Le parc national de Ruaha - des éléphants et encore des éléphants

Vous êtes à la recherche d'éléphants?
Foncez vers le Ruaha, deuxième plus grand parc national de Tanzanie au centre d'un écosystème de 12 950 km², qui abrite la plus importante population d'éléphants (estimée à 10 000). 

L'isolement de cette splendide réserve faunique lui confère un esprit particulier, une atmosphère de spiritualité encore accentuée par les silhouettes bulbeuses des anciens baobabs qui dominent les plaines semi-arides et les flancs rocailleux. 

Tanzanie

Dans les clairières de ce magnifique plateau, à environ 900 - 1 100 mètres d'altitude, se pressent koudous, gazelles de Grant, autruches, guépards et hypotragues. Et pendant ce temps, à l'est, les rives du fleuve Ruaha servent de lieu de rendez-vous aux crocodiles, aux hippopotames et à une multitude d'oiseaux de toutes les couleurs.

lringa, porte du paradis

Perché à 1 600 m et surplombant le fleuve Ruaha, se dresse Iringa, une ville "nid d'aigle" très attrayante, au statut de capitale régionale.
C'est en effet le centre des échanges agricoles de la région ainsi que le point de départ pittoresque d'excursions vers le parc national du Ruaha, le site historique d'lsimla et le village de Kalenga et son musée du chef Mkwawa.