Circuit et Séjour sur la Côte Swahilie - Tanzanie

Tanzanie

Dar es-Salaam - une activité débordante

Dar es-Salaam a tout d'une capitale sauf le statut.

Et même si près de 2,5 millions d'habitants s'y croisent quotidiennement, elle garde la saveur d'un grand port maritime où traditions coloniales et orientales imprègnent toujours l'architecture. A l'origine petit village de pêcheurs, Dar es-Salaam doit son développement à un Sultan d'Oman installé à Zanzibar ainsi qu'à son port abrité. 

En fait, Dar es-Salaam, signifie littéralement "havre de paix", un état d'esprit qui a contribué au développement de son transport maritime et de son commerce depuis la domination allemande jusqu'à ce jour.

Le centre ville déborde d'activités et de nombreux musées et autres centres d'intérêt méritent le détour. Notamment le Musée National, le Musée Villageois, la maison Nyerere à Magomeni, les Jardins Botaniques et le parc de Mnazi Mmoja.
Ne manquez pas non plus le marché aux poissons de Magogoni et la mission des Pères Blancs, l'un des plus anciens bâtiments de la ville.
De nombreux bâtiments publics sont également dignes d'intérêt : la Résidence Présidentielle, l'Hôtel de Ville, l'ancienne prison allemande, la Gare et l'Hôpital d' "Ocean Road". Première étape de votre voyage en Tanzanie, Dar es-Salaam offre des connexions routières, ferroviaires et aériennes qui desservent l'ensemble du territoire, y compris les îles Zanzibar et Mafia. Après quelques jours de visite à Dar es-Salaam, vous pourrez goûter aux plaisirs des nombreuses plages de sable fin qui s'étendent au sud et au nord de la ville.


Tanzanie

Bagamoyo - le souvenir d'une grande époque

Si vous quittez la ville par le Nord, votre première étape sera Bagamoyo, un port autrefois très actif mais qui donne aujourd'hui l'impression d'une ville endormie, enveloppée dans un passé éternel.

Le parc national de Saadani - récent mais en constante évolution

70 km plus loin, le long de la côte, se trouve le parc national de Saadani, idéal pour une courte excursion au départ de Dar es-Salaam. Même si le parc est récent, on y rencontre de plus en plus de gros gibier. Attendez-vous donc à ce que les hippopotames, crocodiles, hypotragues noirs, girafes, éléphants et lions retiennent toute votre attention. Certains opteront cependant pour la torpeur des plages de sable fin qui s'étendent à l'infini. Essayez de passer la nuit sur place - le lever de soleil sur l'Océan Indien est un spectacle que vous ne serez pas près d'oublier. Au large, vers le sud, vous apercevrez peut-être les dauphins.

Et si vous passez dans le Nord entre la mi-octobre et la fin novembre, vous verrez sans doute les tortues géantes qui viennent sur les plages de Madete pour y pondre leurs œufs.

Pangani et Tanga - ports d'hier et d'aujourd'hui

Non loin de la côte, Pangani est située sur l'estuaire de la rivière du même nom.
A l'origine, un port abritant des dhows, Pangani a atteint son apogée comme carrefour du commerce à la fin du XIXème siècle, à l'époque de la traite des esclaves et du commerce de l'ivoire. Autrefois l'un des plus grands ports de la côte, c'est aujourd'hui un havre paisible où vous découvrirez les vestiges d'un passé prospère avant de vous diriger vers les plages, la rivière, les chutes de Pangani ou l'île Maziwe.Deuxième port maritime de Tanzanie, Tanga constitue une halte reposante si vous voyagez en direction du nord-est.La péninsule de Ras Kazone et le parc de Jamhuri qui surplombe le port méritent une visite. Il ya aussi l'île de Totem, où vous pourrez vous rendre en bateau de pêche pour un prix modique.


Tanzanie

Mtwara-Mikindani - la porte du sud tanzanien

Le célèbre explorateur Livingstone partit de Mikindani lors de sa dernière expédition. Petite ville swahilie sur la côté sud-est, elle était autrefois un port important ainsi qu'un centre de commerce. Avec ses marchés colorés et ses nombreuses possibilités d'activités sportives et de loisirs, cette bourgade charmante et pittoresque a toutes les chances de vous séduire.
Pour les amoureux de découvertes, une journée en boutre est une agréable façon d'admirer les paysages magnifiques depuis la baie.

Une façon aussi de remonter le fil du temps en empruntant les anciennes routes maritimes. Pour les amateurs de pêche au gros, les eaux bleues de l'océan offrent de nombreuses possibilités de se mesurer au barracuda, au marlin et au thon.
Le long de la côte, dans la réserve marine de la baie de Mnazi, la plongée sous-marine vous révélera la beauté des récifs coràlliens, avant une pose farniente sur une plage immaculée.
Un peu plus loin que Mikindani, vous apprécierez quelques sites remarquables dont la rivière Ruvuma au sud (sanctuaire des hippopotames, des crocodiles et d'une riche avifaune) et la réserve de Lukwila-Lumesule au sud-ouest, l'une des réserves les moins fréquentées d'Afrique.