Conseils aux Voyageurs au Soudan

FORMALITES : Passeport et visa (d’entrée et de sortie, valable un mois) sont obligatoires pour rentrer au Soudan. Les voyageurs qui viennent d’Israël se verront refuser l’entrée au Soudan.

DECALAGE HORAIRE : Il n’y a pas de décalage horaire en hiver mais il y a une heure en été.

CLIMAT : La meilleure saison pour visiter le Soudan est de novembre à mars. 
Sur les bords de la Mer Rouge les températures atteignent 40°C alors que dans le sud, les températures ne sont pas supérieures à 30°C.
La saison des pluies dure de juillet à septembre.
Périodes de vent de sable entre mars et juin.

VETEMENTS : Prévoir des vêtements légers en coton. Emporter aussi un vêtement chaud pour les soirées ainsi qu’un imperméable, des chaussures fermées, un chapeau.
Il est recommandé d’emporter des vêtements qui couvrent les bras et les jambes, par respect pour les soudanais.

LANGUE : La langue officielle est l’arabe. L’anglais n’est parlé que par quelques personnes.

POPULATION : Le Soudan compte 37.1 millions d’habitants, dont 70% sont musulmans.

ELECTRICITE : 240 volts. Prises à trois fiches.

EAU : L’eau n’est pas potable. Préférer l’eau en bouteille. Sinon faire bouillir et purifier l’eau avant de la boire.

MONNAIE : La monnaie locale est le dinar soudanais. 0.0036 € = 282.06 dinars soudanais
Les cartes de crédit ne sont pas acceptées. Tous les paiements se font en espèces.

HORAIRES : Les bureaux de poste sont ouverts de 8 h 30 à 13h et de 17h 30 à 18 h 30, du samedi au jeudi.

JOURS FERIES : 01/01 : Jour  de l’Indépendance, 30/06 : Jour du Salut (Salvation Day), 25/12

ACHATS : Des armes, des objets en ivoire en peau de crocodile... sont en vente dans certains marchés de Khartoum. Sachez que toute arme est confisquée à la douane soudaine et que les autorités françaises interdisent l’achat d’ivoire !

TRANSPORT : L’aéroport de Khartoum est desservi par les compagnies aériennes internationales suivantes : British Airways, EgyptAir, Emirates, Ethiopian Airlines, GulfAir,  Kenya Airways, Lufthansa et Saudia. Les vols intérieurs sont effectués par des compagnies aériennes privées peu sûres. Le Soudan dispose d’un réseau routier de plus de 50 000 km. Cependant peu de routes sont goudronnées. Elles deviennent donc impraticables après de fortes pluies. Le 4x4 est le moyen de transport le plus approprié. Les soudanais conduisent à droite de la chaussée. La vitesse maximale est de 100km/h sur les routes et 80km/h sur les pistes. Des bus relient les villes de Khartoum, Kassala, Port Sudan et Gedarif…. De nombreux taxis sillonnent les villes de Khartoum, Omdurman, Kassala et Port Soudan. Le réseau ferroviaire soudanais (5 500 km) relie les principales villes du pays (Al Obayid,  Khartoum, Port Soudan et Wadi Halfa).

COMMUNICATION : Les réseaux postaux et téléphoniques sont en bon état.
Il est possible d’appeler à l’international depuis les grandes villes, comme Khartoum.

SECURITE : Les voyageurs doivent se faire connaître auprès de leur Ambassade dès leur arrivée dans le pays. 
Les régions du Darfour et de l’est, sud-est du Soudan sont sujettes à des violences.
Un couvre feu est imposé dans les grandes villes du pays de minuit à cinq du matin. Il est donc interdit de voyager la nuit.

PERMIS DE VOYAGER : Les voyageurs qui souhaitent relient, par la route, les villes de Damazin, Kdugli, Juba, Kassala, Malakal, Port Soudan et Wao ainsi que les régions du Darfour et du Kordofan doivent être munis d’un Permis de Voyager. Il faut le demander en même temps que votre visa, à l’Ambassade du Soudan de votre pays.