Economie du Soudan

Monnaie : le dinar soudanais (SDD) (1 dinar soudanais = 10 livres soudanaises).
PNB (1998) : 8,2 milliards de $.
PNB/habitant : 290 $.
Budget : recettes, 1 860 milliards de livres soudanaises ; dépenses, 1 960 milliards de livres. Les travailleurs émigrés contribuent pour une part importante aux revenus du pays.
Dette extérieure : 16,3 milliards de $.
Importations : 1,3 milliard de $ (dont produits alimentaires et produits pétroliers). Exportations (1997) :580 millions de $ (dont coton et graines de sésame, respectivement 23 et 22 %, moutons, gomme arabique ; vers l'Arabie Saoudite pour 20 %, le Royaume-Uni pour 14 % et la Chine pour 11 %).

Agriculture et forêt : La grande variété climatique permet une large diversification des activités et des productions agricoles et pastorales. L'agriculture, qui connaît de sérieuses difficultés en cas de sécheresse, est la principale ressource du pays et fournit les principaux produits d'exportation, en particulier le coton, le sésame et la gomme arabique (le Soudan détient 80 % du marché mondial) ; mais la production de céréales reste insuffisante pour nourrir la population du pays qui doit en importer.
Productions (1998) : sorgho, 3,7 millions de t ; blé, 637 000 t ; millet, 600 000 t ;
légumes frais, 460 000 tonnes ; tomates, 240 000 t ; thé, 169 000 t ; agrumes, 140 000 t ; dattes, 175 000 t ; fruits frais, 380 000 t ; canne à sucre, 5,9 millions de t ;
arachides, 1,1 million de t ; graines de sésame, 339 000 t ; coton-graine, 320 000 t ;
gomme arabique, 35 000 t.
Bois (1997) : 110 000 m3.
Cheptel (1998) : ovins, 42,4 millions ; bovins, 35,6 millions ; caprins, 37,3 millions ;
camélidés, 3,1 millions ; asins, 720 000.
Pêche (1996) : 45 000 t, essentiellement de poissons d'eau douce.

Mines et industries : Réserves minières: pétrole (plus de 130 millions de tonnes),
gaz naturel (86 milliards de m3), or (plus de 40 t), chrome, fer, cuivre, gypse.
Productions : début de production de pétrole en 1999, acheminée par oléoduc jusqu'au terminal de Port Bashair ; or (5,6 t exportées en 1997) ; gypse, 20 000 t ; chromite.
Industries agroalimentaires (633 000 tonnes de sucre, 142 000t d'huile d'arachide,
310 00 t d'huile de coton, 720 000 t de tourteaux d'oléagineux en 1998, farine), égrenage de coton (106 000 t de fibres de coton), industries textiles, chaussures, ciment, engrais ; raffinage de pétrole.
Électricité (1996) : 1,3 milliard de kwh, dont plus de 80 % d'origine hydraulique.

Tourisme : 34 000 visiteurs ont rapporté 6 millions de $ en 1998.

Communications et services :
- Un aéroport international à Khartoum et une dizaine d'aéroports secondaires dont Port-Soudan et Juba.
- Port principal : Port-Soudan.
- 5 300 km de voies navigables (dont 1 800 en permanence, notamment sur le Nil Blanc entre Khartoum et Juba).
- 5 500 km de chemin de fer.
- 11 900 km de routes, dont 4 300 bitumés.
- Parc automobile (1997) : 12 véhicules pour 1 000 habitants.
- Téléphone (1997) : 4 lignes principales pour 1 000 habitants ; développement du téléphone cellulaire dans la région de Khartoum.
- Télévision (1996) : 80 postes pour 1 000 habitants.