Economie de la Somalie

 L'économie de la Somalie, malgré la guerre civile depuis les années 1990, repose principalement sur l'élevage et de manière plus complémentaire sur l'exploitation des mines de sel. Le pétrole est convoité par de grandes compagnies qui négocient avec les gouvernements en place. 
En raison d'un manque de statistiques officielles et de la récente guerre civile, il est difficile d'évaluer la taille et la croissance de l'économie. 
En 1994, la CIA a estimé le PIB à 3,3 milliards de dollars. 
En 2001, il a été estimé à 4,1 milliards de dollars. 
En 2009, la CIA estime que le PIB était de 5,731 milliards de dollars, avec donc un taux de croissance de 2,6 %.
En 2003, la Banque mondiale a affirmé que les secteurs du commerce, des transports, de l'élevage de l'agriculture et de la pêche, ont connue une importante croissance.
Cette économie est assistée par l'aide internationale et les rentrées de devises de la diaspora, rentrées évaluées à plus de 60 % du PIB en 2007.

(voir : Billets de Banque de Somalie)