Histoire de la Namibie

Les premiers habitants de Namibie furent les Bushmen (Sand). Les peintures rupestres du Daramaland témoignent de cette époque.
Vers 1300, vinrent du nord les Nama et les Damara, les bushmen furent repoussés vers le désert du Kalahari.
- Les Européens apparurent à la fin du XVème siècle. La côte Atlantique de la Namibie étant excessivement inhospitalière, les premiers marins portugais, sur la route des Indes s’arrêtèrent pour ériger des croix en guise de repère maritime.
- Au XVIIème siècle, les hollandais firent un peu d’exploration géographique mais ne s’installèrent pas.
- Vers 1500, les Owambo s'installèrent sur les hauts plateaux et dans le delta de l'Okavongo.
- Vers 1600, les éleveurs Herero arrivèrent du nord.
- Il fallu attendre le XIXème siècle pour voir le début de plusieurs missions d’évangélisation des Herero à Béthanie, Windhoek .
- En 1883, Adolf Lüderitz achète le territoire d’Angra Pequena aux chef Nama Fredericks et le place sous protection allemande (Bismarck n’y voit aucun avantage et aurait préféré laisser cette partie de l’Afrique aux Français, Anglais ou Belges).
Les Allemands pour faire cesser les guerres Herero/Nama érigèrent de nombreux forts et mirent sous protectorat ce qu’ils appelèrent le Sud-Ouest Africain.
Les premières vagues d’immigration virent le jour, des fermiers allemands arrivèrent à la fin du XIXème siècle, suivis de marchands et autres migrants. 

- Dès 1850, la migration allemande débuta et l'Allemagne annexa la Namibie en 1884 et mena la guerre contre les ethnies locales.
- Protectorat allemand en 1884, le territoire devint en 1892 une colonie marquée par la répression (extermination des Herero) et la ségrégation (création de réserves raciales).

Namibie
- En 1907, la guerre avait coûté la vie à la moitié des africains, l'Allemagne instaura la ségrégation raciale. L'exploitation des champs diamantifères débuta.
- Lors de la première guerre mondiale
, seul les Ovambo dans le Nord, avaient été un peu épargnés par la présence des colons. Mais, ils subirent les assauts des Portugais, au coté des Alliés pendant la guerre de 14-18.
- En 1914, la Grande Bretagne presse l’Afrique du Sud d’envahir la Namibie. L’armée sud africaine inflige une défaite cuisante à l’Allemagne et une administration Sud-Africaine est en place à Windhoek. Les colons Allemands retournèrent en Allemagne et l’exploitation des diamants revint à la CDM (compagnie sud africaine).
- 1919 : le traité de Versailles fait l’obligation à l’Allemagne de renoncer à ses colonies.
- 1920 : Confié en mandat à l'Union sud-africaine par la SDN après le traité de Versailles, le territoire fut soumis à une colonisation afrikaner, qui commença à le transformer de fait en 5ème province (1948).
La majeure partie des terres appartiennent aux blancs, et les diverses communautés ethniques sont envoyées dans des homelands tribaux.
- En 1946, l'ONU fut saisie du problème du statut du Sud-ouest africain mais l'Afrique du Sud, s'opposant à toute tutelle internationale, accentua l'intégration dès 1949.
Déchue de son mandat par l'ONU en 1966, elle poursuivit le processus d'incorporation en 1968-1969, étendant le système d'apartheid.
- 1950 : naissance de la SWAPO (mouvement pour l'indépendance de la Namibie).
- 1966 : la SWAPO crée son armée. L'ONU prend en main l'administration de la Namibie en direct contre la politique d'apartheid de l'Afrique du Sud.
- En 1971, La Cour internationale de justice déclara illégale la présence sud-africaine sur un territoire où la SWAPO (Organisation du peuple du Sud-ouest africain), reconnue par l'ONU en 1973, avait engagé une lutte armée de libération depuis 1966.
- 1989 : les bérets bleus de l'ONU débarquent à Windhoek. Les soldats cubains se retirent d'Angola et les sud-africains de Namibie. Le port de Walvis Bay reste en possession de l'Afrique du sud.
- Il a fallu la Résolution 435 (1978) du Conseil de sécurité pour que le principe de création d'un État souverain soit admis et les accords de 1988 (Genève, Brazzaville et New York), activement préparés par l'ex-URSS et les États-Unis, pour que les négociations aboutissent à la naissance du nouvel État, le 21 mars 1990. 
- 9 février 1990 : le chef de la SWAPO, Sam Nujoma, est élu président de la Namibie.
- 21 mars 1990 : la Namibie devient un état indépendant.
Dirigé par l'ancien leader de la SWAPO, Sam Nujoma, président démocratiquement réélu en 1994, doté de sa propre monnaie, le dollar namibien, le pays est engagé dans une politique de réconciliation nationale, mais les questions vitales de la redistribution des terres et de la réduction des inégalités raciales (70 % des Namibiens vivent sous le seuil de pauvreté) restent en suspens.
- 1994 : Walvis Bay est rétrocédée à la Namibie.
- 2005 : Sam Nujoma passe la main à son successeur. La SWAPO est le parti ultra dominant à l'Assemblée nationale. 
2007 : L'OMC autorise le Consortium paritaire CNTRM à statuer dorénavant devant le parlement namibien sur le projet de refonte constitutionnelle avant les prochaines élections.