Casablanca, Maroc

La mosquée Hassan II à Casablanca. Érigée en partie sur la mer, la mosquée Hassan II est un complexe religieux et culturel, aménagé sur neuf hectares et comporte une salle de prières, une salle d'ablutions, des bains, une école coranique (madrasa), une bibliothèque et un musée. La mosquée peut accueillir 105 000 fidèles et la salle de prières 25 000 fidèles.

Avec énergie, détermination et une allégresse communicative, Casablanca propulse le Maroc vers l'avenir.

Dès 1912, les architectes bâtirent une ville modèle, une ville moderne au charme visionnaire, organisèrent son développement fulgurant. La plus grande métropole du Maghreb surprend par sa beauté architecturale.

Pas étonnant que Casablanca ait été choisie pour accueillir le monument de ce siècle, le rêve de toute une nation, la Mosquée Hassan II.

Des affaires internationales s'y traitent, les commerces de luxe y abondent, les industries de pointe s'y concentrent, les grands hôtels y foisonnent, des congrès de portée mondiale s'y déroulent : Casablanca incarne le Maroc moderne.

CASABLANCA, LA VILLE PHARE

Casablanca concentre 60% des entreprises dont toutes les industries de pointe, elle consomme 30% de l'énergie électrique du pays, elle rassemble le siège de presque toutes les banques : tout se passe à Casablanca.

Elle a toujours été une ville d'avant-garde. Utiliser progrès, technologie, modernisme et les enrichir des trésors de la tradition marocaine pour créer son propre style, voilà la force de Casablanca. 

Déjà au début du siècle, elle se dota d'un plan d'urbanisme pour planifier son extraordinaire croissance.

De son centre partent en étoile de spacieuses avenues, bordées d'élégants immeubles qui marient admirablement l'Art Déco et l'Art Néo-Mauresque.
Ils rivalisent de coupoles, belvédères, colonnes, balcons en bois de cèdre, lanternons.

Son port ne bénéficiait pas d'une rade naturelle, alors Casablanca a bâti la fantastique jetée Moulay Youssef, longue de 3180 mètres. Il est ainsi devenu le premier du Maroc, le quatrième d'Afrique.

L'aéroport international Mohamed V, le plus important du pays, est à l'image de la ville. Construite récemment, son aire d'arrivée ultramoderne est un monument d'architecture traditionnelle.

Et que dire de la Mosquée Hassan II ! Du ciel, on ne voit qu'elle.
Erigée sur l'océan, elle ressemble à une nef divine.
Mais si elle ne reçoit sa divinité que du ciel, sa grandeur et sa beauté, ce sont les hommes qui les lui ont apportées avec tout l'amour, l'art et la technologie dont ils disposent.

Sa salle de prières peut accueillir 25 000 fidèles, son esplanade 80 000. L'architecture traditionnelle marocaine, alliée à une technologie ultra-sophistiquée, y atteint son paroxysme.

De tout le Royaume, plus de 3 300 artisans ont afflué pour édifier sur pilotis ce monument de 2 hectares, élever le plus haut minaret du monde (200 m), installer un toit ouvrant qui transforme en trois minutes la salle de prières en un magnifique patio, sculpter 10 000 mètres carrés de zelliges, 67 000 mètres carrés de plâtre, 53 000 mètres carrés de bois... La Grande Mosquée Hassan II est tout simplement éblouissante.

A Casablanca, même les souks ont été revus et corrigés à la lueur du progrès. Quelle réussite !
Construit au début du siècle, le quartier des Habbous semble animé depuis l'éternité.

Ponctuées par de jolies placettes ombragées, d'étroites ruelles bordées d'arcades mènent d'un souk à l'autre. Ici, les dinandiers façonnent théières, chaudrons, chandeliers, vases, lanternes, plateaux...

Voici les bazars remplis du sol au plafond de marchandises hétéroclites et colorées... Là, le curieux et odorant souk aux olives...

Et ici les pâtisseries où s'empilent d'appétissants beignets, cornes de gazelle, gâteaux aux dattes...
Des rangées de machines à coudre mécaniques activées par des hommes en djellabas...
Les boutiques insolites et merveilleuses des antiquaires où chaque objet incite au rêve... C'est dans ce quartier que s'élève la Mahkama du Pacha, édifice somptueux qui sert à la fois de tribunal et de salon officiel de réceptions. Et, un peu plus loin, l'église Notre-Dame de Lourdes, monumentale sculpture de béton brut des années 50, éclairée par de grandioses vitraux de 800 mètres carrés.

En comparaison, l'ancienne médina apparaît comme un extravagant labyrinthe heureusement contenu par des remparts. Quel plaisir d'y déambuler ! Barbiers, bouchers, épiciers, droguistes et leurs innombrables clients semblent à chaque instant offrir une représentation exclusive.

Mais si, la journée, Casablanca respire le dynamisme, le soir, on y respire l'air du large sur la célèbre corniche, le quartier préféré des noctambules, où se trouve le centre balnéaire avec ses plages, ses piscines, ses bars à la mode, ses restaurants, et ses hôtels (plus d'infos ici à ce sujet).

Métropole dynamique, Casablanca puise sa force dans un présent qu'elle conduit activement vers la modernité.

Elle encourage rencontres et débats et se dote des infrastructures d'une grande capitale internationale.

Congrès et conférences réunissent scientifiques, industriels ou financiers du monde entier.

Dans les salons luxueux des grands hôtels, séminaires et tables rondes s'organisent.

Des sommets politiques s'y tiennent. C'est d'ailleurs une tradition.En 1943, Mohamed V, accompagné de Hassan II, alors jeune prince, recevait les trois grands chefs d'Etat du monde libre : Churchill, Roosevelt et de Gaulle à l'occasion de la conférence d'Anfa.

ESCAPADES AUTOUR DE CASABLANCA

Les Casablancais ont à peine quelques kilomètres à parcourir pour profiter de plaisirs variés. N'hésitez pas à les imiter : détendez-vous en bordure de mer, baladez-vous dans des forêts majestueuses, plongez dans l'histoire en visitant les villes fortifiées...
A 28 km au nord, plage de sable fin, casino, hôtels de luxe, hippodrome, yacht-club, golf de 18 trous au bord de l'océan : c'est Mohammedia, la station balnéaire préférée des Casablancais. Fréquenté dès le XIVe siècle par les navires pisans, génois, vénitiens et portugais, son port est l'un des plus dynamiques du pays.

Un peu plus à l'est, Ben Slimane rassemble des plaisirs champêtres. Promenade ou chasse dans la magnifique forêt de chênes-lièges des Ziaïdas, golf sur un très beau parcours de neuf trous agrémenté d'un lac où vivent carpes et canards.

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

DÉLÉGATION DU TOURISME
55, Rue Omar Slaoui
Tél. : (022) 27 11 77 / 27 95 33
Fax : (022) 20 59 29

SYNDICAT D'INITIATIVE ET DU TOURISME
98, Boulevard Mohamed V
Tél. : (022) 22 15 24

COMPAGNIES DE TRANSPORT

Autocars C.T.M : 23, rue Léon l'Africain
Tél. : (022) 54 10 10 - Fax : (022) 31 15 54

Gares Ferroviaires :
Casa-Port : Tél. : (022) 22 30 11
Casa-Voyageurs :
Tél. : (022) 24 38 18 / 22 05 25
Fax : (032) 24 45 36

Royal Air Maroc
44, Avenue des F.A.R.
Tél. : (022) 31 11 22 - Fax : (022) 44 24 09

Aéroport Mohamed V
Route de Marrakech
Tél. : (022) 53 90 40 / 53 91 40
Fax : (022) 53 99 01

COMPAGNIES DE NAVIGATION

Comanav : 43 Avenue des FAR
Tél. : (022) 31 20 50
Fax : (022) 48 48 44 743

Comarit : 63, Bd Anfa
Tél. : (022) 29 33 29 - Fax : (022) 29 32 89

BANQUES
Bank Al Maghrib : 115, Bd de Paris
Tél. : (022) 22 41 10 - Fax : (022) 20 52 81
(d'autres banques ont de nombreuses agences à travers la ville).

URGENCES

Police secours
Boulevard Brahim Roudan
Tél. : 19

Pompiers
Rue Alaymouna
Tél. : 15

Secours Routiers
Tél. : 177

Pharmacie de nuit
Place Mohamed V

ENSEMBLE ARTISANAL
195, Bd de Bordeaux
Tél. : (022) 29 93 94 / 95
Fax : (022) 29 93 97

A NE PAS MANQUER

LE MARCHÉ CENTRAL
Au Marché Central de Casablanca, la vue et l'odorat sont à la fête. Si vous logez à l'hôtel, vous regretterez de ne pouvoir cuisiner tant les produits proposés sont appétissants et superbement présentés. Poissons et fruits de mer tout droit sortis de l'océan, pyramides de fruits et légumes, brassées de fleurs éclatantes de couleurs...

VISITE AU MARABOUT
A quelques kilomètres de "Casa" sur un îlot rocheux où l'on n'accède qu'à marée basse s'élève la koubba du Marabout de Sidi Abderrahmane, magnifique au coucher du soleil. On prêtait à ce saint homme des pouvoirs miraculeux. Peut-être sa tombe en est-elle encore investie car nombreux sont les malades qui viennent la visiter dans l'espoir d'une guérison.

FÉERIE PLACE MOHAMED V
Le jour, admiration place Mohamed V. Quel magnifique ensemble architectural ! La Poste, le Palais de Justice, la Préfecture, le Consulat de France, la Banque du Maroc s'organisent magnifiquement autour de sa fontaine... A la tombée de la nuit, l'eau et la lumière s'épousent et s'offrent en représentation dans un jeu somptueux, subtil et enchanteur.

LES HUITRES DE OUALIDIA
Elles sont si savoureuses qu'elles méritent à elles seules le détour jusqu'à Oualidia. Faites une promenade digestive sur sa charmante plage en anse, protégée des vigueurs de l'océan par des îlots.
Si, de retour à Casablanca, l'envie vous prend d'en déguster à nouveau, sachez que les restaurants du port ou de la corniche en proposent.

Marché dans la vieille ville de Casablanca

Au sud, dans la plaine, s'étendent les célèbres vignobles de Boulaouane d'où provient son fameux "gris".

Ne vous étonnez pas de les voir survoler par des faucons. Boulaouane n'est pas réputé internationalement que pour son vin : c'est aussi l'un des hauts lieux de la chasse au faucon.

La fauconnerie se situe dans une spectaculaire casbah rectangulaire dotée de 7 bastions, construite en 1710 par Moulay Ismaïl.

Sur la côte, à une centaine de kilomètres au sud, rencontre avec les villes fortifiées, anciens comptoirs portugais.

Azemmour est entourée de remparts ocres. Sur le chemin de ronde, une petite plate-forme domine l'embouchure aux eaux rougeâtres de l'Oum er-Rbia, réputé pour ses délicieuses aloses, la spécialité culinaire locale.

La médina est superbe avec ses maisons blanches et carrées, égayées de bougainvillées, qui s'étagent en terrasse parmi les oliviers et les grenadiers.
Considéré comme le meilleur abri de toute la côte atlantique, El Jadida fut âprement disputée aux Portugais qui durent l'évacuer en 1769. Les remparts offrent une superbe promenade panoramique. Chacun des cinq bastions propose une vue unique sur le port, les fossés, et les maisons imbriquées... A visiter absolument, la sublime citerne portugaise de 1 100 mètres carrés où l'eau et la lumière mettent en relief une surprenante architecture gothique. Les cinéastes ont utilisé ce fabuleux décor, notamment Orson Welles pour son Othello.


Agrandir le plan