Agadir, Maroc

Agadir

Entre le vert odorant des eucalyptus, des pins, des tamaris et le bleu enchanteur d'une mer limpide, calme, vivifiante, délicieuse, bleu pur à peine plus soutenu que celui du ciel où, tous les jours, brille un soleil éclatant, s'étale une sublime plage de sable fin et doré, longue de dix kilomètres, la plage d'Agadir.

C'est dans ce splendide décor naturel qu'a été construite la plus belle, la plus prisée, la plus hospitalière station balnéaire du Maroc, vous passez des moment plein de magie pendant votre voyage Maroc.

Pratiquer tennis, golf, voile, équitation... s'essayer au ski nautique, à la plongée, à la pêche au gros... se délecter de poissons frais, de plats typiques de la meilleure gastronomie maghrébine... danser jusqu'à l'aube... s'endormir dans le luxe accueillant d'un hôtel au service raffiné... changer d'air dans les régions saisissantes du Haut-Atlas, rencontrer les fameux "hommes bleus", découvrir les souks d'une ville médiévale ou pré-saharienne...
Sous le soleil d'Agadir, les vacanciers sont rois.

AGADIR : QUE LA FETE COMMENCE !

Sous l'œil perplexe des flamants rosés un homme file sur sa planche à voile dont les couleurs vives se détachent sur le bleu de la mer et du ciel. Des enfants construisent un château de sable. Sur des matelas, des vacanciers peaufinent leur bronzage. D'autres se promènent sur la rive. Une partie de volley s'organise...

Bercé par le clapotis des vagues, la peau délicieusement caressée par un soleil chaleureux, à l'aise sur une chaise longue, les mains plongeant dans le sable chaud, on se laisse divertir par tous les spectacles de la plage en méditant "qu'il est doux de ne rien faire quand tout s'agite autour de soi !"

RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

DÉLÉGATION RÉGIONAL DU TOURISME
Avenue Mohamed V
Immeuble Ignouane 2eme étage, BP. 178
Tel : (048) 84 63 77 - Fax : (048) 84 63 78

BUREAU D'ACCUEIL ET D'INFORMATION
A L'AÉROPORT AL MASSIRA
Tel : (048) 83 90 77

SYNDICAT D'INITIATIVE ET DE TOURISME
Avenue Mohamed V - Tel : (048) 84 03 07

COMPAGNIES DE TRANSPORT

Gare routière : Boulevard Yacoub El Mansour
Terminal Chemins de Fer (O.N.C.F. Auto-car Supratours) :
Rue des Orangers
Tel : (048) 84 12 07 - Fax : (048) 84 04 19

Royal Air Maroc
Avenue du Général Kettani, B.P. 19
Tel : (048) 84 07 93
Fax : (048) 84 06 54
Aéroport Al Massira
Route d'Inezgane, km 28, B.P. 2000
Tel : (048) 83 91 22 / 02 / 32
Fax : (048) 83 91 49

BANQUE
Banque Al Maghrib : Avenue Mohamed V,
Tel : (048) 82 66 30 / 31 / 32 / 33
Fax : (048) 82 66 34 / 35

URGENCES
Police, Tel : 19
Pompiers, Tel : 15
Pharmacie de nuit : Municipalité

COMPLEXE ARTISANAL
Avenue du 29 Février
Tel : (048) 82 38 72
Fax : (048) 82 38 7

1505 : le petit village d'Agadir entre dans l'histoire. Les Portugais y établissent un comptoir, défendu par la forteresse Santa Cruz de Cap de Gué.
Fructueux, mais bref séjour.
En 1541, ils en sont délogés par le fondateur de la dynastie saadienne, Mohamed Echeikh el Mehdi.
Age d'or d'Agadir. Tous les jours, les navires embarquent des cargaisons de cannes à sucre, dattes, cire, peaux, huiles, épices, or..

Mais Agadir décline et un tremblement de terre la détruit en 1960.

"Si le destin a décidé de la destruction d'Agadir, sa reconstruction dépend de notre foi et de notre volonté", déclaraMohamed V, roi du Maroc.

Et voilà Agadir, la capitale des vacances !

Reconstruite loin des zones à risques, avec des procédés antisismiques, Agadir est une accueillante ville blanche, fleurie de reposants jardins, où s'élèvent des édifices sculpturaux, l'aéroport ultra-moderne ou la poste et l'école primaire, ou encore le monumental tribunal.
Près de la mosquée, les vacanciers prennent le frais, attablés aux terrasses des cafés ou flânant près des bazars. Un peu plus loin, le ballet des pimpants chalutiers offre le spectacle animé du premier port de pêche marocain.

Respirer, emplir ses poumons d'air iodé, laisser l'énergie affluer, et... foncer ! Mettre le cap sur l'horizon toutes voiles bordées, enfourcher un pur-sang et galoper à brides abattues sur la plage, surfer sur la vague, prendre de la hauteur en parachute ascensionnel ou bien de la profondeur pour admirer la faune sous-marine, finir en beauté sur l'un des plus beaux parcours de golf du Maroc, le 18ème trou avec un birdy, capturer un thon dans une partie de pêche au gros au large du cap Ghir, remporter un set sur l'un des 150 tennis avant de piquer une tête dans l'une des piscines de la ville...
Dans le paradis d'Agadir, les sportifs sont aux anges.

Invitation au voyage

Succession de décors à couper le souffle. Cascades vertigineuses, ciel mauve au soleil couchant, champs d'amandiers en fleurs, plages sauvages à perte de vue...
Villes sublimes, décalées, hors du temps. Hommes insolites, tribus ancrées dans l'histoire.
Du Haut-Atlas à la plaine du Souss et à l'Anti-Atlas, tout le long de la côte Atlantique : hospitaliers, saisissants, merveilleux, inoubliables sont les chemins d'Agadir.

L'aventure commence à 12 km au nord-est d'Agadir, sur la route d'Imouzzer. On entre dans le pays des Ida Ou Tanane, tribus berbères.
Soudain, surplombant une palmeraie ravissante, dans un paysage dénudé, strié de plissements gigantesques, apparaît Imouzzer, la ville aux maisons blanches. 

AGADIR : PORTE OUVERTE SUR LE GRAND SUD

Menant vers d'impressionnantes cascades qui jaillissent à plusieurs niveaux, un chemin ombragé serpente à travers les champs d'orge, les oliviers, les amandiers, refuges des tourterelles, et les arganiers, arbres qui n'existent qu'au Maroc, où grimpent les chèvres friandes de leurs feuilles et de leurs fruits...

Dans la fertile plaine du Souss, défilé d'orangeraies, bananeraies et oliveraies.
Puis, à 11 km d'Agadir, voilà Inezgane qui, le mardi, tient son souk, fréquenté par tous les habitants d'Agadir.

Après l'oued Souss et le village Aït Melloul avec la forêt d'Ademine, la route se divise en trois: vers Tiznit et le Grand Sud, vers Tafraoute par Biougra, vers Taroudannt et le Haut-Atlas. Dépaysement total.

A Tiznit, les habitants portent encore le costume traditionnel. Protégée par ses remparts rosés crénelés, la ville a gardé son ambiance d'oasis.
Le clou de Tiznit est son souk des bijoutiers, où les maîtres artisans créent, dans des lignes épurées propres aux bijoux berbères, de somptueux colliers, bracelets, parures frontales, ceintures, fibules, anneaux, broches...

Pays des Ammeln, Tafraoute est blottie au cœur de montagnes de granit rosé, formant un cirque naturel.
C'est un site exceptionnel, étrange et grandiose au coucher du soleil quand le ciel s'embrase et rougeoie longtemps avant de se teinter de mauve.
Alors les rochers flamboient et les maisons ocres pâles se fondent dans le vert des amandiers et des figuiers.

Taroudannt est surnommée la petite Marrakech. A juste titre.
Tout rappelle la grande reine du sud. Ses remparts de pisé, ses jardins odorants, qui occupent plus d'espace que les maisons, ses souks colorés, ombragés par des claies, ses rues étroites au tracé capricieux où règne une agitation fébrile qui se décuple sous les arcades de la place Assarag et dans ses petits cafés, lieux de rencontre des Roudanis, les habitants de Taroudannt.

A NE PAS MANQUER

DANS LE PORT D'AGADIR

Dans le premier port sardinier du monde, débordement d'activité. Des sirènes retentissent, des chalutiers multicolores accostent, des hommes burinés réparent leurs filets, les pêcheurs déchargent bruyamment des cageots de poissons frétillants, sardines, merlans, loups, mulets, thons et aussi crevettes, homards et langoustes...

Pour les retrouver dans votre assiette, grillés, arrosés d'un filet de citron, ou en tajines, il existe le long du port de sympathiques gargotes où l'on mange sur de longues tables avec les pêcheurs.

CLAIR DE LUNE À TAROUDANNT

Taroudannt est entourée de remparts, épais murs de pisé crénelés, abondamment bastionnés, environnés d'oliviers géants, d'eucalyptus, de palmiers. Surtout ne manquez pas le coche : la balade est magnifique et inoubliable en calèche au clair de lune. Romantisme garanti.

LE SOUK AUX DROMADAIRES DE GUELMIM.
Tous les samedis dès l'aube, se tient le plus grand marché aux dromadaires du Maroc. Principaux acteurs : les hommes bleus, ainsi appelés car ils portent des vêtements de cotonnade indigo.

SOUSS MASSA, LE PARADIS DES OISEAUX.
Ouvrez grand les yeux et les oreilles. Ici, flamants rosés, ibis, canards, tourterelles, hérons cendrés ne sont dérangés que par le galop des gazelles. La réserve naturelle de Sous Massa est divinement calme, féerique.


Agrandir le plan