Histoire du Maroc

Le peuplement du Maroc est très ancien comme en témoignent d'innombrables vestiges préhistoriques. Depuis, Phéniciens, Carthaginois, Byzantins, Romains, Vandales s'y sont succédé avant l'avènement des Arabes qui remonte au VIIème siècle.Le Maroc en tant qu'État existe depuis l'an 788, quand Idriss 1er fut proclamé roi à Volubilis.

Aujourd'hui, le Maroc est une monarchie constitutionnelle.
Le Roi Mohammed VI a accédé au Trône en 1999.
Descendant du Prophète, il est aussi Commandeur des Croyants, c'est-à-dire le chef religieux du Maroc.

  • 681 : Début de la conquête du Maroc par les Arabes (introduction de l'Islam).
  • 788 : Dynastie Idrisside
  • 809 : Fondation de Fès par Idriss II.
  • 1055 : Dynastie Almoravide. 
  • 1061 à 1107 : Règne de Youssef ben Tachfine (il fonde Marrakech).
  • 1130 : Dynastie Almohade.
  • 1184 à 1199 : Règne de Yacoub el Mansour, qui fait de Rabat sa capitale (construction de la Tour Hassan à Rabat, de la Koutoubia à Marrakech et de la Giralda à Séville).
  • 1258 : Dynastie Mérinide.
  • 1269 à 1286 : Règne de Abou Youssef Yacoub (construction de Fès el Jedid).
  • 1331 à 1351 : Règne de Abou Hassan (construction de la nécropole de Chellah à Rabat).
  • 1554 : Dynastie Saadienne.
  • 1578 : La bataille des 3 rois met fin à la domination portugaise.
  • 1578 à 1603 : Règne de Ahmed el Mansour (tombeaux Saadiens à Marrakech).
  • 1664 : Dynastie Alaouite.
  • 1672 à 1727 : Règne de Moulay Ismaïl qui construit Meknès.
  • 1908 à 1910 : Le général Lyautey développe la présence française au Maroc.
    En 1908, Lyautey est nommé haut-commissaire du gouvernement pour la zone marocaine occupée de la région d'Oudjda. 
  • Louis Hubert LyauteyIl commence par revoir l'aménagement de la zone frontalière algéro-marocaine, foyer d'agitation permanente, en installant de nouveaux postes destinés tant à assurer la sécurité de la région régulièrement menacée par les incursions des tribus hostiles à l'implantation française qu'à ouvrir la voie vers le Maroc. Il établit ainsi une ligne de postes partant au sud de Béchar, rebaptisé Colomb, occupé en octobre 1903, pour aboutir au nord à Berguent, dans l'oasis de Ras el Aïn, en juin 1904. Les mois suivants sont consacrés au renforcement et à l'extension vers l'ouest du dispositif. Diplomate tout autant que militaire, Lyautey multiplie parallèlement les contacts avec les différents chefs locaux afin de susciter leur adhésion à la politique française.
  • 1927 : Accession au Trône de Mohamed V.
  • 1956 : Indépendance du Maroc
  • 1961 : Accession au Trône de Hassan II
  • 1971 : Nouvelle Constitution adoptée par référendum.
  • 1975 : La Marche Verte réunifie au Maroc ses provinces sahariennes
  • 1993 : Inauguration de la Mosquée Hassan II à Casablanca
  • 1999 : Décès de Hassan II, accession au trône de son fils Mohammed VI qui maintient El Youssoufi au poste de Premier ministre jusqu'en 2002.
S.M. Mohammed V  S.M. Hassan II  S.M. Mohammed VI 

L'actuel chef du gouvernement est Abdel-Ilah Benkiran.

Au début du XXIe siècle, le Maroc se trouve confronté à un certain nombre de crises et de défis : conflit de l'îlot Persil avec l'Espagne en 2002, terrorisme avec les attentats du 16 mai 2003 à Casablanca et émeutes sociales de Sidi Ifni en 2008, qui font ressortir toutes les problématiques de ses enjeux nationaux et internationaux.

Douze années après le début du règne de S.M. Mohammed VI, le Maroc est touché en 2011 par le printemps arabe et connaît une série de manifestations populaires, Le roi fait alors approuver une nouvelle constitution par référendum. Les élections législatives qui s'ensuivent sont remportés par les islamistes du PJD.

voir également : La plus ancienne monarchie d'Afrique