Economie du Ghana

Monnaie : le cedi (GHC) (voir : Billets de Banque du Ghana)
PNB (1998) : 7,2 milliards de $.
PNB/habitant : 390 $.
Budget (est. 1996) : recettes, 2 275 milliards de GHC ; dépenses, 2 406 milliards.
Dette extérieure (1997) : 5,98 milliards de $.
Importations (1997) : 1,8 milliard de $, principalement produits alimentaires et biens d'équipement.
Exportations (1997) : 1,5 milliard, dont l'or (39 % ) et d'autres minerais, le cacao (35 %) et le bois.

Agriculture et forêt : 37 % du PIB en 1998.
Cultures vivrières (1998) : manioc, 7,1 millions t. ; ignames, 2,4 millions t. ; bananes plantains, 1,9 million t. ; taros, 1,5 million t. ; maïs, 1,1 million t. ; millet-sorgho, 470 000 t. ;
riz, 227 000 t. ; gombos, 150 000 t. ; tomates, 160 000 t.
Cultures commerciales : cacao, 380 000 t. ; canne à sucre, 110 000 t. ;
graines de palme, 870 000 t. ; coton, 46 000 t. ; noix de karité, 55 000 t. ; café, 6 000 t. ;
noix de kola, 11 000 t. ; noix de coco, 240 000 t. ; tabac, 2000 t.
Bois: 1,2 million de m3.

Cheptel : bovins, 1,2 million ; ovins-caprins, 4,3 millions ; porcins, 400 000.

Pêche (1996) : 345 000 t.

Mines et industries : 25 % du PIB en 1998.
Production minière (1998) : manganèse, 537 000 t. ; bauxite, 440 000 t. ;
diamants, 809 000 carats ; or, 65,8 t. (2ème producteur africain).
Industries agroalimentaires (100 000 t. d'huile de palme, 9 700 t. de beurre de karité en 1998), égrenage du coton, textiles, aluminium, cimenteries, travail du bois, raffinerie de pétrole.
Électricité : 6,1 milliards de kwh (1996), presque totalement d'origine hydroélectrique.
Tourisme : 335 000 visiteurs ont rapporté 274 millions de $ en 1998.

Communications :
- Compagnie aérienne nationale Ghana Airways.
- Aéroport intemational à Accra (265 000 passagers en 1998) et 2 aéroports secondaires à Kumasi et Tamale.
- Deux grands ports : Tema et Sekondi-Takoradi (trafic cumulé de 7,6 millions de t. . en 1998).
- 950 km de voies ferrées reliant Accra, Kumasi et Takoradi
- 32 000 km de routes, dont 12000 bitumés.