Côte d'Ivoire : Voyage du Ministre des Colonies à la Côte d'Afrique

BULLETIN DE LA QUINZAINE COLONIALE - 10 avril 1908
Le voyage de M. Milliès-Lacroix en Afrique occidentale.

Le 13 avril, le ministre des colonies s'embarquera à Lisbonne à bord des Messageries Maritimes pour visiter nos colonies de la côte d'Afrique.

Colons et populations indigènes, reconnaissants du témoignage de haut intérét qu'il donne ainsi à l'Afrique occidentale française, s'apprêtent à lui faire le plus chaleureux accueil.
Les conditions mêmes dans lesquelles M. Milliès-Lacroix effectuera ce voyage, ajoutent à son intérêt et à son importance. Il entend le consacrer exclusivement à l'étude de nos colonies africaines. Il en a banni tout apparat.

"Je vais là-bas, a-t-il dit, pour voir et pour savoir, je n'y vais pas pour chercher des sensations ou des hommages, mais des impressions utiles et une documentation profitable; aussi ai-je donné l'ordre de réduire au minimum les réceptions officielles, de supprimer les fêtes et les présentations inutiles."

Le ministre des colonies sera seulement accompagné dans ce voyage de M. Bordeaux, le sympathique directeur du personnel, et de M. Depas, chef du secrétariat particulier.
L'itinéraire prévu comporte un séjour d'une semaine au Sénégal, et autant en Guinée française, jusqu'au 8 mai.

Dans le cas où le ministre prolongerait son séjour jusqu'au 21 mai, il visiterait la Côte d'Ivoire et le Dahomey.
Les souhaits de tous les amis de l'Afrique occidentale, et l'on peut dire de tous les coloniaux, l'accompagneront dans ce voyage.