Economie du Burkina Faso

MONNAIE : Franc CFA (1 € = 655,96 FCFA) (XOF) (voir : Billets de Banque de l'A.O.F. et CFA de l'Afrique de l'Ouest)
PIB : 3 646,9 milliards CFA (estimation 2008)
REPARTITION DU PIB : Primaire : 34,1% - Secondaire : 26,5% - Tertiaire : 39,3%

SECTEUR PRIMAIRE
  • L'AGRICULTURE : Près de 75% de la population sont composés d'agriculteurs, et les terres sont la propriété de l'Etat. L'agriculture est le véritable moteur de la croissance économique du Burkina. Les cultures céréalières (mil, sorgho, maïs et riz) représentent 80% des surfaces exploitées. Mais les cultures de rente demeurent plus productives, et avant tout, le coton, première ressource du pays. L'arachide est la deuxième culture de rente.
  • LE CHEPTEL burkinabé se compose de 4 500 000 bovins, 14 121 000 ovins et caprins, 563 000 porcins; pour l'aviculture, 13 390 000 de volailles sont recensées.
  • LA PECHE : Les productions annuelles avoisinent 7 000 tonnes et les besoins sont estimés à 13 000 tonnes.
  • LA FORET : Un inventaire des forêts du Burkina Faso a révélé qu'il ne reste que 880 000 ha de terres pour la production de bois.
  • LE POTENTIEL MINIER (manganèse, bauxite, cuivre et zinc) est assez important. Les gisements actuellement exploités sont les mines d'or et de phosphates. La production de l'or est à la fois artisanale et industrielle.
SECTEUR SECONDAIRE

Bien que peu développé, le secteur industriel comprend une centaine d'unités concentrées à Ouagadougou (50) et à Bobo Dioulasso (23).
Les Industries qui se développent sont les suivantes: Co-produits de l'huilerie, manufacturière, agro - alimentaire, cuirs et peaux, matériaux de construction, textile…

SECTEUR TERTIAIRE
  • LE RESEAU ROUTIER a été porté à 13 117 km, dont 1 833 km bitumés et 7 314 km de piste. Le Burkina est un pays sans littoral et dispose de PORTS DE TRANSITS en Côte d'Ivoire, au Togo et au Ghana.
  • LE RESEAU FERROVIAIRE se résume à une seule voie : la ligne Kaya / Ouagadougou / Bobo Dioulasso / Abidjan longue de 1 156km.
  • LE SECTEUR BANCAIRE compte 12 banques en activité au 31 décembre 2008, auxquelles s'ajoutent 5 établissements financiers.
  • LE SECTEUR DES ASSURANCES est doté de trois compagnies (SONAR - FONCIAS - UAB) qui se développent sur un marché sain. 
Chambre de Commerce et d'Industrie du Burkina Faso
1, avenue de Lyon
01 B.P. 502 Ouagadougou 01
Tél. : (226) 50.30.61.14/15
Fax : (226) 50.30.61.16
E-mail : [email protected]
(Source : Maison de l'Afrique)