Organisation de la Conférence Islamique

L’Organisation de la Conférence islamique (OCI) est la deuxième plus grande organisation intergouvernementale après les Nations unies avec 57 Etats membres éparpillés dans 4 continents. L’Organisation est le porte-voix du monde musulman dont elle assure la sauvegarde et la protection des intérêts dans l’esprit de promouvoir la paix internationale et l’harmonie entre les différents peuples du monde.

Organisation de la Conférence Islamique OCI 

L’Organisation a été créée sur décision du sommet historique qui a eu lieu à Rabat, Royaume du Maroc, le 12 rajab 1389 Hégire (25 septembre 1969), à la suite de l’incendie criminel de la Mosquée al-Aqsa de Jérusalem occupée.

En 1970, la première réunion de l’histoire de la Conférence islamique des ministres des Affaires étrangères (CIMAE) a été tenue à Djeddah et a décidé de mettre sur pied un secrétariat permanent basé à cette ville et dirigé par le Secrétaire général de l’Organisation.

Ekmeleddin Ihsanoglu est le neuvième Secrétaire général à être investi de cette fonction qu’il assume depuis janvier 2005 après son élection par la 31ème CIMAE. La présente charte de l’Organisation, adoptée par le 11ème Sommet Islamique tenu à Dakar les 13 et 14 mars 2008, a fixé les objectifs et principes de l’Organisation et les moyens fondamentaux de renforcer la solidarité et la coopération entre les Etats membres.

Au cours des 40 dernières années, le nombre des Etats membres a augmenté de 25 Etats membres fondateurs à 57 Etats.

L’Organisation a l’insigne honneur de galvaniser la Oummah dans une parfaite unité et a activement représenté le monde musulman en épousant les causes qui tiennent à cœur à plus de 2,5 milliards des musulmans à travers le monde.

L’Organisation a des relations de concertation et de coopération avec l’ONU et d’autres organisations intergouvernementales, pour protéger les intérêts vitaux des musulmans et œuvrer pour le règlement des conflits dans lesquels des Etats membres se trouvent impliqués. En sauvegardant les valeurs cardinales de l’Islam et des musulmans, l’Organisation a beaucoup fait pour dissiper les préjugés et a fortement prôné l’élimination de la discrimination en l’encontre des musulmans, dans toutes ses formes et manifestations. 

Les Etats membres de l’OCI se trouvent confrontés à plusieurs défis du 21ème siècle et pour faire à ces défis, la 3ème session extraordinaire du sommet islamique, tenue à Makkah en décembre 2005, a conçu un projet appelé Programme d’action décennal, qui prévoit une action commune des Etats membres, une promotion de la tolérance et de la modération, la modernisation et la réforme dans toutes les sphères d’activités y compris la science et la technologie, l’éducation, le renforcement du commerce, et insiste sur la bonne gouvernance et la promotion des droit de l’homme dans le monde musulman, particulièrement les droits de l’enfant, de la femme et des personnes âgées, ainsi que des valeurs familiales consacrées par l’Islam. 

Aux termes de la Charte,  les buts de l'Organisation sont, entre autres:

  • Améliorer et consolider les liens de fraternité et de solidarité entre les Etats membres
  • Sauvegarder et protéger les intérêts communs et soutenir les justes causes des Etats Membres, et coordonner et unifier les efforts des Etats membres face aux défis auxquels se trouvent confrontés le monde islamique en particulier et la communauté internationale en général 
  • Respecter le droit à l’autodétermination et la non-ingérence dans les affaires intérieures et respecter la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de chaque Etat membre 
  • Assurer une participation active des Etats Membres au processus mondial de prise de décision dans les domaines politique, économique et social, afin de garantir leurs intérêts communs
  • Réaffirmer le soutien aux droits des peuples tels que stipulés par la Charte des Nations Unies et par le droit international
  • Renforcer la coopération économique et commerciale intra islamique, en vue de réaliser une intégration économique devant aboutir à la création d’un Marché Commun Islamique
  • S’efforcer de promouvoir un développement humain intégral et durable et le bien-être économique des Etats membres
  • Protéger et défendre la véritable image de l’Islam, lutter contre la  diffamation de l’Islam et encourager le dialogue entre les civilisations et les religions
  • Promouvoir et développer la science et la technologie et encourager la recherche et la coopération entre les Etats membres dans ces domaines
Dans la poursuite de ces objectifs, les Etats membres doivent agir conformément aux principes ci-après : 
  • Tous les Etats membres s'engagent à respecter les buts et principes de la Chartedes Nations unies 
  • Les Etats membres sont souverains, indépendants et égaux en droits et obligations 
  • Tous les Etats membres règlent leurs différends par des moyens pacifiques et s’abstiennent de tout recours ou menace de recours à la force dans leurs relations
  • Tous les Etats membres s’engagent à respecter la souveraineté nationale,    l’indépendance et l’intégrité territoriale des autres Etats membres et s’abstiennent de s’immiscer dans leurs affaires intérieures
  • Les Etats membres soutiennent et favorisent, aux niveaux national et international, la bonne gouvernance, la démocratie, les droits humains, les libertés fondamentales et l’Etat de droit 
Les organes principaux de l'organisation sont :
  • Le Sommet Islamique composé des Rois et des Chefs d'Etat et de Gouvernement des Etats membres, instance suprême de l'Organisation qui se réunit tous les trois ans pour prendre des décisions politiques, donner des directives sur toutes les questions afférentes à la réalisation des objectifs et examiner d’autres questions qui préoccupent les Etats membres et la Oumma.
  • Le Conseil des Ministres des affaires étrangères, qui se réunit annuellement et examine les moyens de la mise en œuvre de la politique générale de l’Organisation, et ce , entre autres : En adoptant des décisions et résolutions sur les questions d’intérêt commun dans le cadre de la mise en œuvre des objectifs et de la politique générale de l’Organisation ; en examinant l’état d’avancement de la mise en œuvre des des décisions et résolutions adoptées les précédents Sommets et Conseil des Ministres des affaires étrangères
  • Le Secrétariat général qui est l'organe exécutif de l'Organisation, chargé d'appliquer les décisions arrêtées par les instances de décisions précitées.
Onze Conférences islamiques au Sommet et 37 Conseil des Ministres des ministres des Affaires étrangères ont été organisées à ce jour. La 11ème Conférence islamique au Sommet, qui s’est déroulée à Dakar les 13 et 14 mars 2008, a élu le Sénégal comme président  actuel de l’OCI. 
Le Secrétaire général de l’OCI, le Professeur Ekmeleddin Ihsanoglu, a été réélu pour un nouveau mandat lors de la cérémonie de clôture de la 11ème session de la Conférence islamique au Sommet. 
Le Sommet de Dakar a également adopté la nouvelle Charte de l’OCI. Il a également été marqué par le lancement d’un programme spécial pour le développement de l’Afrique (SPDA). Par ailleurs, un accord entre Son Excellence le Président Oumar Hassane Al Bachir et Son Excellence le Président Idriss Deby, Président de la République du Tchad a été signé en marge du 11ème Sommet islamique le 13 mars 2008, sous les auspices de Son Excellence Maître Abdoulaye Wade, Président de la République du Sénégal. 
Avant le Sommet, et à l’initiative du Président Abdoulaye Wade, une première conférence des organisations humanitaires et caritatives s’est tenue à Saly Portudal du 7 et 9 mars 2008. 
Pour coordonner et impulser son action, unifier ses vues et ses positions, et inscrire à son actif des résultats tangibles dans les divers domaines de coopération, politique, économique, culturel, social, spirituel et scientifique, entre les Etats membres, l'Organisation a créé divers comités, presque tous au niveau ministériel. 
Certains comme le Comité d'Al-Qods, le Comité permanent pour l'Information et les affaires culturelles, le Comité permanent pour la coopération économique et commerciale, et le Comité permanent pour la Coopération Scientifique et Technologique, sont présidés par des Chefs d'Etat.
Les Organes et Institutions secondaires qui concourent à la réalisation des objectifs de l'OCI se sont multipliés et diversifiés avec le temps. 
Au nombre de vingt et un, ils ont des vocations spécifiques dans les domaines culturel, scientifique, économique, juridique, financier, sportif, technologique, pédagogique, médiatique, professionnel, social et humanitaire. Ils sont classés, selon leur degré d'autonomie par rapport à l'Organisation mère, en Organes subsidiaires et Institutions spécialisées ou affiliées.
Liste des Etats membres de l'Organisation de la Conférence Islamique :
  • Afghanistan 1969 
  • Algérie 1969 
  • Tchad 1969 
  • Égypte 1969 
  • Guinée 1969 
  • Indonésie 1969 
  • Iran 1969 
  • Jordanie 1969 
  • Koweït 1969 
  • Liban 1969 
  • Libye 1969 
  • Malaisie 1969 
  • Mali 1969 
  • Mauritanie 1969 
  • Maroc 1969 
  • Niger 1969 
  • Pakistan 1969 
  • Palestine 1969 
  • Yémen 1969 
  • Arabie saoudite 1969 
  • Sénégal 1969 
  • Soudan 1969 
  • Somalie 1969 
  • Tunisie 1969 
  • Turquie 1969 
  • Bahreïn 1970 
  • Oman 1970 
  • Qatar 1970 
  • Syrie 1970 
  • Émirats arabes unis 1970 
  • Sierra Leone 1972 
  • Bangladesh 1974 
  • Gabon 1974 
  • Gambie 1974 
  • Guinée-Bissau 1974 
  • Ouganda 1974 
  • Burkina Faso 1975 
  • Cameroun 1975 
  • Comores 1976 
  • Irak 1976 
  • Maldives 1976 
  • Djibouti 1978 
  • Bénin 1982 
  • Brunei 1984 
  • Nigeria 1986 
  • Azerbaïdjan 1991 
  • Albanie 1992 
  • Kirghizistan 1992 
  • Tadjikistan 1992 
  • Turkménistan 1992
  •  Mozambique 1994
  •  Kazakhstan 1995 
  • Ouzbékistan 1995
  •  Suriname 1996 
  • Togo 1997 
  • Guyana 1998
  •  Côte d'Ivoire 2001
Membres observateurs :
  • Chypre du Nord 1979 
  • Bosnie-Herzégovine 1994 
  • République centrafricaine 1997 
  • Thaïlande 1998 
  • Russie 2005
Organisations internationales :
  • Ligue arabe 1975
  • Organisation des Nations unies 1976
  • Mouvement des non-alignés 1977
  • Organisation de l'unité africaine 1977
  • Organisation économique de coopération 1995 
Organisation de la Conférence Islamique
Source : St.Krekeler
vert foncé : états membres de l'OCI
vert clair :  membres observateurs

Circuit au Sénégal

 

 L'Afrique à Paris : le site de l'Afrique et des diasporas africaines à Paris

Pompes Funèbres Lutèce International

 

Location de Rolls à Paris et Région Parisienne