Ligue des Etats arabes

La Ligue des États arabes est une organisation régionale à statut d'observateur auprès de l'Organisation des Nations unies qui fut fondée le 22 mars 1945 au Caire, par sept pays et compte aujourd'hui vingt-deux États membres. L'organisation de la Ligue des États arabes repose sur quatre organismes principaux :
  • le sommet des chefs d'État, 
  • le Conseil des ministres, 
  • les comités permanents 
  • le Secrétariat général dirigé par Nabil El Arabi depuis 2011
Ligue arabe
Pays fondateurs :
  • Royaume d'Égypte, roi Farouk Ier d'Égypte (puis  République d'Égypte à partir de 1953) 
  • Royaume d'Irak, roi Fayçal II d'Irak (puis  République d'Irak à partir de 1958) 
  • République libanaise, président Béchara el-Khoury 
  • Royaume d'Arabie saoudite, roi Abd al-Aziz ben Abd al-Rahman Al Saoud 
  • République arabe syrienne, président Shukri al-Kuwatli 
  • Emirat de Transjordanie, émir Abdallah Ier (puis Royaume hachémite de Jordanie avec l’annexion de la Cisjordanie en 1950, revenue dans ses frontières initiales de Transjordanie sans rechanger de nom après la perte de la Cisjordanie en 1967) 
  • Royaume mutawakkilite du Yémen (Yémen du Nord), imam Yahya Muhammad Hamid ed-Din(puis République arabe du Yémen et République démocratique populaire du Yémen à partir de 1967).

Pays ayant rejoint la Ligue des Etats arabes :

  • Libye (1953) 
  • Soudan (1956) 
  • Maroc (1958) 
  • Tunisie (1958) 
  • Koweït (1961) 
  • Algérie (1962) 
  • Bahreïn (1971) 
  • Qatar (1971) 
  • Émirats arabes unis (1971) 
  • Oman (1971) 
  • Mauritanie (1973) 
  • Somalie (1974) 
  • Autorité palestinienne (1976) 
  • Djibouti (1977) 
  • Comores (1993).

Pays observateurs : 

  • Brésil (2002) 
  • Érythrée (2003) 
  • Venezuela (2006) 
  • Inde (2007)
Les 22 pays membres de la Ligue arabe sont également membres de l’Organisation de la conférence islamique.