Afrique


Guide Afrique

Un continent en mutation profonde

L'Afrique est considérée à juste titre comme le berceau de l'humanité, à l'origine d'un grand nombre de peuples, de langues, de religions et de traditions.

Ce tableau ne peut pas occulter les tristes records battus par le continent Africain : le PIB par habitant est le plus bas du monde et l'évolution actuelle ne corrige en rien le chiffre malgré les extraordinaires ressources naturelles dont regorge le continent Africain.
L'endettement des pays reste très lourd faute d'un développement économique harmonieux.
La pénurie d'eau potable demeure un sujet de préoccupation et ses conséquences sur la santé des populations sont importantes.
Le SIDA quant à lui fait de réels ravages et le continent africain présente le plus fort taux de séropositivité au monde. 

L'Afrique, l'ancienne terra incognita, c'est 55 états *, plus de 2 000 langues vernaculaires, près d'1 milliard d'habitants ( dont les 2/3 ont moins de 30 ans ), une superficie plus de trois supérieure à celle des Etats-Unis.
La géographie du continent, c'est également une variété incroyable de paysages allant des déserts les plus inhospitaliers aux forêts équatoriales impénétrables, sans oublier les neiges éternelles ......
Ce berceau de l'humanité compte des mégapoles ingérables ( aux bidonvilles inimaginables ) aux tribus pygmées, c'est également le continent le plus pauvre.
La pandémie de SIDA y affecte plus de 25 millions de personnes tandis que le paludisme et la tuberculose font des ravages...
Et malgré tous ces handicaps, nous constatons le réveil de la démocratie, le réveil de la société civile, le recul des dictateurs, des taux de croissance inconnus en Occident ...
*: en incluant le Sahara-Occidental reconnu par l'Union africaine .


Evacuation des rhinocéros du parc KrugerLes Rhinocéros d'Afrique du Sud

La Ministre des Affaires Environnementales d'Afrique du Sud, Edna Molewa, a annoncé que plusieurs centaines de rhinocéros du parc Kruger seraient évacués afin de les soustraire au braconnage qui met en péril l'espèce depuis plusieurs années.

Les animaux seront capturés et envoyés vers d'autres réserves du pays ou à l'étranger. Lors du dernier recensement,en 2013, la population des rhinocéros du parc Kruger était estimée entre 8 400 et 9 600 individus. Lors des six premiers mois de l'année 2014, 558 rhinocéross ont été tués en Afrique du Sud, dont 370 dans le seul parc Kruger.

Le braconnage des rhinocéros s'est développé de façon spéctaculaire lorsque la demande pour leur corne a brutalement explosé, principalement au Vietnam et en Chine. La corne se négocie à très fort prix au marché noir de la médecine asiatique. Cependant les supposées vertus n'ont  jamais été démontrées par la science. L'Afrique du Sud avait déployé des moyens militaires dans le parc Kruger afin de dissuader les braconniers, ce qui ne semble pas avoir eu une influence sur l'ampleur du masssacre massacre.


Royal Air MarocTOURISME MAROC
Ebola : Inquiétude des personnels navigants de la Royal Air Maroc

Selon un membre du personnel navigant de la compagnie d'aviation marocaine, le risque d'importation du virus au Maroc est vraisemblable.
La RAM dessert quotidiennement plusieurs pays africains touchés par  l'épidémie de virus Ebola et les personnels navigants craignent d'être ainsi exposés à la contagion.
Les vols de la RAM vers la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone, trois pays très affectés par l’épidémie du virus Ebola, sont maintenus.
Les compagnies Arik Air, , ASKY Airlines,  Emirates Airlines, British Airways et Air Côte d’Ivoire ont suspendu plusieurs de ces dessertes réputées dangereuses.


 AFRIQUE DU SUD

Parc National Kruger

Découvrez l'un des plus beaux parcs nationaux en Afrique du Sud : le Parc National Kruger, d'une superficie de près de 20 000 km²  


Notre GUEST-HOUSE "coup de coeur" à Durban

 The Grange, Guest-House à Durban
A 10 minutes en voiture du centre-ville et du célèbre "Golden Mile" de Durban, nous avons découvert une Guest-house (Bed & Breakfast) d'un grand confort dans une belle demeure entièrement rénovée avec bon goût, aux chambres spacieuses et superbement décorées - le tout pour un prix plus que raisonnable !

La maîtresse des lieux, Annelie, une australienne ayant quitté les rivages du Pacifique pour ceux de l'océan Indien, vous réservera un accueil tout à fait chaleureux et saura vous conseiller pour vos sorties et votre découverte de la grande ville du KwaZulu-Natal.
Une adresse à retenir et à conseiller aux amis ...

The Grange Guest House
1 Monteith Place, Durban North - KwaZulu-Natal, 4051
[email protected] www.thegrange.co.za 


SÉNÉGAL

Le Bou el Mogdad à Saint-Louis du Sénégal

CROISIÈRE SUR LE FLEUVE SÉNÉGAL ...
A bord du Bou el Mogdad, de Saint-Louis à Podor, vous découvrirez la frontière entre l'Afrique arabe (la Mauritanie)  et l'Afrique Noire (le Sénégal) . C'est une page de l'histoire de France (avec les travaux de Faidherbe) et de la découverte de l'Afrique que vous parcourez de manière élégante ...
Lire la suite


Au Sénégal, se dirige-t-on vers une solution au phénomène déplorable des 50 000 à 100 000 Enfants Talibés, forcés de mendier à longueur de journées ?


NOTRE LODGE "COUP DE COEUR" :

Keur Saloum

A 5 heures de route de Dakar, le lodge KEUR SALOUM à Toubacouta dans la somptueuse région du delta du Saloum au Sénégal se mérite ! Et bien justement, la qualité de la prestation justifie amplement cet effort.

L'endroit est unique dans sa beauté sauvage, lui valant d'être repris par l'Unesco dans le patrimoine mondial des sites protégés de la Biosphère.

En outre, le Delta du Sine Saloum vient d'être repris dans le très exclusif Club des plus Belles Baies du Monde....

L'hôtel est équipé de 48 chambres confortables réparties en petits pavillons de type africain.
Le petit déjeuner est servi sous forme de buffet. Le déjeuner et le dîner sont servis à table.
La cuisine - qui par elle-seule mérite le détour - est variée : française, internationale et africaine.
KEUR SALOUM, c'est le paradis des amoureux de la nature, des ornithologues, des pêcheurs dans les bolongs...
En bref, c'est la VRAIE Afrique !
http://www.keursaloum.com


 

Sénégal

Depuis le 1er juillet, le Sénégal exige un visa biométrique à toutes les personnes désireuses d'entrer sur son territoire, si elles ne sont pas des nationaux des 14 autres pays avec lesquels il constitue la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao, 15 pays).

Cette mesure n'est pas appliquée aux ressortissants marocains et mauritaniens, Dakar ayant signé des accords bilatéraux de libre circulation des personnes avec Rabat et Nouakchott, a expliqué le secrétaire exécutif du comité de pilotage chargé du visa biométrique.

Les demandeurs de ce visa doivent satisfaire aux procédures de pré-enrôlement et de paiement des frais de visa en ligne, indiquent les autorités sénégalaises, qui expliquent que chaque demandeur doit d'abord se rendre sur le site électronique dédié, puis procéder au paiement en ligne des frais de visa (50 euros).

Le gouvernement sénégalais avait annoncé, courant mai, instaurer la réciprocité des visas avec les pays qui exigent aux Sénégalais un visa pour entrer sur leur territoire.

Si la presse sénégalaise a favorablement accueilli et salué cette «décision de souveraineté», les opérateurs sénégalais du secteur du tourisme ont exprimé, quant à eux, leursplus  vives inquiétudes concernant l'impact de cette mesure sur le flux touristique déjà en baisse depuis plusieurs années.

source : lematin.ma

Procédure de demande de visa biométrique pour le Sénégal

Le gouvernement sénégalais a pris la décision d’exonérer, provisoirement pour l’année 2013-2014, les tours opérateurs du paiement du visa d'entrée des touristes, annonce le ministère du Tourisme et des Loisirs, dans un communiqué.

La mesure a été prise « sur instruction » du président de la République, Macky Sall, précise la même source. « Cette mesure exceptionnelle valable pour cette année uniquement, entre dans le sillage des efforts fournis par le ministère du Tourisme dans la promotion de la destination Sénégal », mentionne le communiqué. Cette disposition est soumise à « l’envoi préalable, par les tours opérateurs, au ministère du Tourisme et des Loisirs, de la liste complète des touristes sous leur responsabilité », ajoute le document. Cette décision « entre dans le cadre de l’amélioration de l’environnement des affaires dans notre pays, au bénéfice du secteur privé national et de la population sénégalaise qui fait de la Téranga une valeur nationale ». « Le visa d’entrée au Sénégal reste une obligation à laquelle doit souscrire tout autre étranger désirant se rendre au Sénégal, et n’entrant pas dans les critères d’exclusion définis par l’Etat du Sénégal », rappelle le ministère du Tourisme et des Loisirs. A partir du 1er juillet prochain, le Sénégal exigera un visa biométrique à toutes les personnes désireuses d’entrer dans son territoire, si elles ne sont pas des nationaux des 14 autres pays avec lesquels il constitue la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao). 

Cette mesure ne sera pas appliquée aux ressortissants marocains et mauritaniens, Dakar ayant signé des accords bilatéraux de libre circulation des personnes avec Rabat et Nouakchott. Le coût de ce visa est de 32.500 FCfa (50 euros). Le ministère du Tourisme et des Loisirs s'inquiétait de voir le visa biométrique entraîner la rareté des touristes.

Source : Le Soleil - 15 juin 2013


CENTRAFRIQUE

Eléphants d'Afrique

MENACE SUR LES ÉLÉPHANTS DE LA CENTRAFRIQUE : 17 braconniers sont présents depuis le 6 mai dans un parc animalier en Centrafrique, faisant craindre "un des plus grands massacres d'éléphants" en Afrique centrale, selon le WWF. "Un groupe de 17 individus armés est entré lundi dans le parc national de Dzanga-Ndoki (Centrafrique) et se dirigeait vers la Dzanga Bai, connu localement comme le 'village des éléphants'".

Ils menacent "de provoquer un des plus grands massacres d'éléphants dans la région depuis que les braconniers ont tué au moins 300 éléphants pour leur ivoire dans le parc national de Bouba N'Djidda (nord du Cameroun) en février 2012", selon  WWF.

Dzanga Bai est "une grande clairière où entre 50 et 200 éléphants se rassemblent chaque jour pour boire des sels minéraux présents dans le sable". "A moins que des mesures rapides et décisives ne soient prises, il semble très probable que les braconniers vont profiter du chaos et de l'instabilité du pays pour abattre des éléphants vivant dans ce site unique du patrimoine mondial", a indiqué le directeur général de WWF International.

"Nous n'avons pas pour l'heure confirmation de massacres d'éléphants dans ce parc mais il n'y a rien qui protègent les éléphants. Les braconniers sont équipés de Kalachnikov", a indiqué Jules Caron (programme anti-braconnage à WWF en Afrique centrale). Le WWF "appelle la communauté internationale à aider à rétablir la paix et l'ordre en République centrafricaine qui a été secoué par la violence et le chaos depuis le début de l'année" et à aider "à préserver ce site unique du patrimoine mondial".

L'organisation demande également à Bangui de tenir "immédiatement sa promesse prise il y a deux semaines" de mobiliser des troupes pour mettre un terme au braconnage dans la région. Elle souhaite également que le Cameroun et le Congo voisins viennent en appui à la Centrafrique pour protéger cette réserve.


SAFARIS AU BOTSWANA

Tout savoir sur cette superbe destination d'Afrique australe : le delta de l'Okavango, le parc national de Chobe, la faune du Botswana (on y rencontre le "Big Five", les lodges luxueux, et des propositions de safaris inoubliables, loin des sentiers battus ...


 

PHOTOS D'AFRIQUE

Superbes reportages photographiques réalisés dans les années 1920 et 1930 ) à travers les colonies de l'Empire français d'Afrique : A.E.F., A.O.F., Algérie, Maroc, Tunisie, Côte des Somalis, île de la Réunion, Madagascar.

N.B. : Il ne sagit pas ici de faire l'apologie du système colonial, ni de le condamner, mais simplement de présenter ce que les photographes de l'époque désiraient montrer au public métropolitain.


KENYA

Massacre d'éléphants : Selon les informations de Radio France Internationale, le plus grand massacre d'éléphants depuis 20 ans a été découvert dans le parc naturel du Tsavo. Onze éléphants ont été retrouvés morts, criblés de balles, et leurs défenses coupées. 

Pour Patrick Omondi, le chef du programme éléphants au service de la faune Kényane, cité par RFI, c'est "le signal clair que les choses empirent" évoquant le développement du trafic d'ivoire à destination de l'Asie.
Vers 1950, il y avait plusieurs millions d'éléphants dans le monde, et aujourd'hui les spécialistes estiment qu'il en reste environ 472.000.
Il est cependant bon de préciser que la population d'éléphants est tout à fait excédentaire dans certains pays africains (Afrique, du Sud, Zimbabwe, ...) et qu'un animal adulte consomme 200 litres d'eau par jour, contribuant ainsi à l'apauvrissement des nappes sous-terraines. L'Eléphant est, par ailleurs, la deuxième cause de déforestation du continent noir (après l'homme).


NIGERIA

Les Escroqueries "à la nigériane"

Selon le site Abidjan.net la police anti-cybercriminalité de Côte d'Ivoire compte 14 milliards de Francs CFA escroqués aux Européens.

14 milliards de francs CFA soit plus de 21 millions d'euro !

La Côte d'Ivoire devient ainsi le numéro 1 de la cyber criminalité. 59% de ces malfrats sont des Ivoiriens âgés pour la plupart de 12 à 25 ans qui fréquentent avec assuidité les cyber cafés, haut lieu de leurs forfaits, à la barbe de la police, corrompue. Ce que ne dit pas cet article, c'est le nombre de vies brisées, le nombre de familles détruites, le nombre de carrières stoppées, de dépressions et surtout le nombre de suicides, de tous ceux qui sont tombés dans les pièges de ces jeunes escrocs ivoiriens (les brouteurs) et/ou africains, ignobles, sans morale qui ouvertement clament haut et fort qu'ils récupèrent ainsi ce que la France et l'Europe ont pillé à l'Afrique...

L'Association des Victimes d'Escroqueries à la Nigériane a été créée en février 2009 sous la loi du 1er juillet relative au contrat d'association. Elle est à but non lucratif. Elle a fait l'objet d'un enregistrement à la Sous-Préfecture de Thonon Les Bains le 18 février 2009 sous le N° W744000172.

L'association ne reçoit aucune subvention et est habilitée à recevoir des dons contre la délivrance d'un reçu fiscal. Tous les membres actifs de l'association AVEN Europe sont des bénévoles.
http://www.avenfrance.org


TINTIN AU CONGO

La Cour d'appel de Bruxelles a estimé le 6 décembre que la bande dessinée Tintin au Congo ne contenait pas de propos racistes et n'était pas une œuvre "méchante". Dans son jugement, elle déclare "qu'Hergé s'est borné à réaliser une œuvre de fiction dans le seul but de divertir ses lecteurs. Il y pratique un humour candide et gentil". La Cour a donc confirmé le jugement de première instance rendu en 2011. La BD peut désormais se vendre et être diffusée librement.

En 2010, l'association française Le Cran (Conseil Représentatif des Associations Noires) et Bienvenu Mbutu Mondondo, un Congolais résidant en Belgique, avaient estimé que la BD d'Hergé Tintin au Congo contenait des propos racistes. Les deux associations demandaient aux maisons d'éditions de cesser l'exploitation commerciale de l'oeuvre. Rejetés en première instance, ils avaient fait appel. Mais la Cour de Bruxelles a estimé qu'il n'y avait aucune volonté de l'auteur de véhiculer des idées à caractère raciste ou humiliantes voire dégradantes à l'égard des Congolais, ni même d'inciter les lecteurs à la discrimination.

En octobre 2012, des bibliothèques municipales de petites villes de Suède ont refusé d'avoir Tintin au Congo dans leurs stocks. «Il a été retiré et nous avons choisi de ne pas renouveler le stock en raison de son contenu raciste», avait affirmé à un journal suédois la bibliothèque d'Arboga, une ville du centre de la Suède.«Nous avons enlevé Tintin au Congo de notre catalogue actuel, principalement à cause des images racistes. Cependant l'album peut être prêté dans certains contextes à des adultes, des enseignants par exemple», a expliqué celle d'Askersund.


CÔTE D'IVOIRE

 NOUVEAU ... 890 cartes postales de la Côte d'Ivoire des années 1880 aux années 1980


RENOVATION, INNOVATION, CONSTRUCTION... 

LA CÔTE D'IVOIRE RETROUVE SES COULEURS !

Depuis 2011, la Côte d'Ivoire a enclenché la relance de son tourisme avec une réelle volonté politique. Les hôtels ont été rénovés, les sites touristiques réhabilités et de nouveaux circuits ont été créés pour satisfaire tous les goûts : agritourisme au cœur des plantations de cacao, écotourisme au Parc National de Taï, tourisme balnéaire et sports nautiques, tourisme d'aventure et de découverte culturelle.

Air Côte d'Ivoire : reprise des vols en octobre 2012 (suite ...)
Agritourisme : des circuits "100 % cacao" (suite ...)
Écotourisme : réhabilitation du Parc National de Taï (suite ...)
Les grands groupes hôteliers s'implantent à Abidjan (suite ...)
Tourisme et Gastronomie :  Le grand buffet d'Abidjan (suite ...)


NOUVEAUX DIAPORAMAS :


SWAZILAND

On surnomme à tort ce pays "la Petite Suisse" ... Il est vrai que le Royaume du Swaziland est un petit état montagneux avec un important cheptel de bovins  mais ce serait faire injure à ce petit pays de ne pas lui reconnaitre ses propres particularités. Voici en Afrique australe une destination à découvrir lors d'un voyage en Afrique du Sud, à 4 h de route de Johannesbourg ou de Durban.

Après un safari dans le parc Kruger, un circuit dans la province du Kwazulu-Natal, ou bien encore sur la route du Mozambique voisin, il serait très intéressant de  faire cette halte-découverte .
Le Swaziland, c'est encore l'Afrique "profonde" avec une population dont le caractère paisible n'est pas la moindre des qualités, une culture originale et authentique, des paysages somptueux ... 

De nombreux hôtels, lodges et campements - tous d'un grand confort - peuvent convenir à tous les budgets. 


CONGO

 Nouveau : Plus de 350 cartes postales anciennes prises entre les années 1880 et 1950. Une riche iconographie de ce que fut cette colonie française de l'A.E.F. vue par le colonisateur. Brazzaville, Pointe-Noire, les colons, les Missions et le catholicisme, les "indigènes", ... 


FAUNE D'AFRIQUE

En 1975, la population de lions d'Afrique était estimée à plus de 200.000 individus. 
En 2002, l'estimation se situait entre 23 000 et 39 000 lions, soit une disparition de 80 à 90% de la population en moins de 30 ans ...
Les rapports les plus récents indiquent une agravation encore plus rapide de la raréfaction du lion en Afrique. Le "roi des animaux" est actuellement classé "espèce vulnérable" par l'UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature).
Suite de l'article...

L'Afrique à Paris : le site de l'Afrique et des diasporas africaines à Paris

Le nouveau site de l'Afrique, de ses amoureux et des diasporas africaines à Paris et en Région Parisienne
est en ligne : www.afrique-a-paris.com. Les internautes y trouveront un maximum d'informations utiles
pour le bon déroulement de leur vie quotidienne en Ile de France : alimentation africaine à Paris,
restaurants africains à Parisboucheries halal à Parissalons de coiffure africaine à Paris,
ambassades africaines à Parisévènements à Paris et région parisienne, etc.

Lamantin Beach Hotel - Saly Sénégal

Sini Logistique - Fret Groupage Europe Afrique de l'Ouest

 

Pompes Funèbres Lutèce International

Location de Rolls à Paris et Région Parisienne